Show tricolore

Photographies par @elodierare et retouchées par moi-même (merci à Eva toujours prête à m’aider dans mes délires ! )

En ce mois de rentrée scolaire, ou de déprime post-vacances pour certains, je vais vous parler de couleurs et d’amour !

Le titre de cet article sonne comme tapageur, ou ultra patriotique, je vais néanmoins essayer d’expliquer mon amour, ma passion bleu/blanc/rouge ou bleu/blanc/coeur ( et on ne va pas parler de poulet élevés dans des conditions respectueuses ).

La révélation

Mets des couleurs dans ta vie !

Ce combo tricolore, de notre cher drapeau français, est un jeu pour moi. Je suis loin d’être dans la représentation des symboles religieux, ou de royauté qui entourent ce bleu, blanc et rouge. Alors pourquoi cette passion pour ce mariage de couleurs ?

Que je me souvienne, il n’y a pas d’élément déclencheur. Cela s’est fait au fur et à mesure. Mes anciens camarades de classe (expression du 3ème âge bonjour ! ), cotoyés durant mes études de mode, pourront vous dire que j’étais pourtant bien à l’opposé de ce ce trio éclatant ! J’étais dans une phase victorienne/tim burtonniesque, (ambiance dentelle, noir) ce qui ne m’empêchait pas de danser sur du Sean Paul “Temperature” (toi-même tu sais)… On arrête sur la digression!

Progressivement, j’ai eu besoin, et envie, de mettre plus de couleurs dans ma vie ( et de paillettes aussi ).
Et cela est passé par mon vestiaire. 

Au fur et à mesure, au côté du noir est apparu le rouge, une couleur qui contrastait avec la brune au teint pâle que je suis…
Il est venu par touche, comme aplat de couleur, ou en motif. Cette couleur croise beaucoup des références rétro que j’ai. Le lipstick rouge, les escarpins rouge, la petite chemise esprit vichy (limite nappe de pique-nique) ou les chemise à pois trouvées en fripes. Il a commencé à ponctuer ce dressing qui restait sur un registre plutôt sombre.
Le bleu quant à lui s’est glissé , sous la forme d’un bleu klein ou encore d’un bleu vif. Aujourd’hui il s’approche du “bleu de travail”. Mes prochaines pièces à rebrodées, upcyclées sont d’alleurs une blouse et une combinaison de travail bleues. J’aime ce que dégagent ces vêtements. L’évocation du travail manuel. Et quand on parle de mains, si vous m’avez déjà lu, vous savez que c’est un peu mon obsession.  Ce bleu, c’est la dose qui vous réveille une journée d’hiver, et en été il s’épanouit pleinement au côté du rouge. La preuve en est, l’éternel retour au printemps, des collections à l’esprit marin. Bleu, Blanc, Rouge, Marinière et crustacés.

Cela fait maintenant plusieurs saisons que ces couleurs cohabitent pleinement, s’entremêlent, se répondent. Elles sont devenus quasiment indissociables.
Et l’étape qui a affirmée mon engouement, c’est lorsque j’ai joué avec mes pieds !

Un shot de couleur

A la recherche des chaussures rouges...

Depuis quelques temps je cherchais une paire de sandales d’été à talons rouges, un peu rétro mais pas trop, la bonne courbure, la bonne matière, et surtout le beau rouge. J’arrête le suspense. Je ne l’ai toujours pas trouvée ! Mais il y a eu, à la place un achat coup de cœur. Le coup de foudre pour une paire de chaussures (croisée dans une boutique Eram) :

  • Du bleu
  • Du blanc
  • Du rouge
  • (et un peu de noir)

Faites en France, et soldées pour ne rien gâcher à mon plaisir. J’ai craqué aussi sur ces petites sœurs qui, elles, avaient un esprit plus américain, et un côté rétro (en partie dû à la bordure d’étoiles 😀 )

Depuis l’été dernier j’ai récidivé… mais sur du plat. Une paire de basket à rayures, en version rouge et en version bleu.
Dans le magasin, (Eram, devenu mon dealer officiel de chaussures rouge et bleues 😀 ), je n’ai pas pû me décider, surtout que cela ne m’offrait pas 1 mais 4 variantes possibles.
Lorsque j’enfile mes baskets dépareillées, Je ne suis que joie et amusement !
Je fais un high five à l’enfant qui sommeille en moi ! J’aime le regard des gens amusés ou surpris lorsqu’ils s’aperçoivent de ce petit jeu à mes pieds. Pas besoin de super cape, ou de nez rouge, pour (se) divertir.
L’important à mon sens est de garder et d’observer la dynamique que cela procure chez soi.
Prendre sa dose de couleur comme on prendrait une dose de vitamines. De la médecine douce parallèle en somme.

Si vous souhaitez une dose aujourd’hui, allez voir le défilé colorwave de Benetton par JC de Castelbajac, vitamine et enthousiasme au rendez-vous !

Made in France

Les illustrations brodées / l'amour en tricolore

Mis à part les couleurs en elles-même, le symbole patriotique français ne me perturbe pas plus que cela !
Il y a parfois des situations assez drôles. Dernière anecdote en date : la coupe du monde de football masculin à l’été 2018 ! Je n’avais pas prêté attention aux jours de matchs de la France.
Certains supporters venaient me parler, pour montrer eux aussi qu’ils étaient derrière l’équipe nationale 😀 ! Autant vous dire que c’est bon je suis parée pour les J.O de 2024 qui se déroulent à Paris 😀 .
Le pouvoir des couleurs, et l’enthousiasme qu’elles déclenchent parfois !

Pourquoi les utiliser aussi dans mes broderies?
Car elles m’inspirent
Car elles sont rentrées dans mon vocabulaire imagé.
Car elles évoquent justement la France, où l’artisanat français retrouve ces lettres de noblesse auprès des français et des étrangers.
Car elles sont graphiques, contrastent, percutent.

Car pour certaines illustration brodées, j’ai joué aussi sur des expressions françaises autour de l’amour et du cœur. Et voici ce que cela donne !

les mains amOureuses,
se faire briser le cOeur,
s'aimer à la fOlie,
être dans le tumulte,
avOir le cOeur sur la main

J’ai d’autres ambiances et combinaison que j’affectionne, surtout que nous rentrons en hiver. La palette va évoluer pour ces prochaines saison.

Et vous, quel est votre rapport à la couleur ? Saisonnier ? réfractaire ? peur d’oser ou de ne pas savoir les marier ?

Prenez soin de vous, et n’oubliez pas un shot de couleur c’est un bon remède contre la grise mine !

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur pocket

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier