hOpsie

histoire et valeurs

J’ai créé la marque hOpsie fin 2014. Je venais de finir mon contrat chez Princesse tam tam, et cela faisait plusieurs années que je créais des bijoux. Je m’étais dit “maintenant que tu es fixée sur ton nom de marque, dépose-le!”. Chose que j’ai faite. Et puis ? Rien… ou plutôt une phase de prise de recul suite à une succession d’embûches personnelles et professionnelles qui ont eu raison de ma faible motivation de l’époque.Un besoin de se redéfinir.

Ce que je créé pour hOpsie, je le veux conscient. J’aime le seconde main, j’adore aller fouiller dans les vide-greniers, les emmaüs pour moi ce sont de véritables cavernes d’Ali-Baba. J’adore les histoires derrière les objets.

 

La philosophie

Percevoir la matière pour ce qu'elle est, et tout le potentiel qui en découle.
Avoir conscience de la dépense énergétique (humaine, ressources) qu'il a fallut pour la créer/transformer.
Ne pas gaspiller, mais re-créer avec des rebus. Remettre de la poésie dans le quotidien.

Illustration brodée de main et d'une lune

La Provenance des matières

Après avoir collecter/collectionner/accumuler des matières depuis des années, il est temps de les exploiter pleinement.
- Les tissus utilisés sont issus de la récupération (drap anciens chutes de tissu) sauf contre-indication
- Les fils à broder, les paillettes, perles, cannetilles et autres agréments sont issus en grande partie de ce que je possède déjà.

Ethique et respect

Ce que je crée, ce sont des objets poétiques, uniques. Ils sont conçus de manière artisanale, à la main. Je veux retrouver du sens dans ce que je fabrique en exploitant une/des matières.s de seconde main. Je ne souhaite pas faire de grosses séries ou production. Le but étant aussi pour vous, de trouver quelque chose d'authentique et qui ne va pas être reproduit à l'infini.

Je souhaite aussi de sensibiliser les gens :
- en les initiant à l'ESS (L'Economie Sociale et Solidaire). En me fournissant en matières premières via les réseaux de recyclerie (Emmaüs, La Réserve des arts), et en utilisant ces matières dans mes créations ou via des ateliers.
- à une forme de consom'action en leur faisant prendre conscience du temps nécessaire à imaginer/créer/fabriquer, notamment via des ateliers créatifs.

hOpsie

La CRéatrice

sophie Rivet

Avec une mère qui s'est prise tôt de passion pour les arts de l'aiguille
( tricot, patchwork, point compté ), ainsi qu'un père bricoleur, le virus de créer avec ses mains m'a vite été transmis !
Orientée à la sortie du collège vers un cursus créatif, j'ai poursuivi dans cette voie jusqu'à l'obtention d'une licence spécialisée dans la mode et les hautes technologies.
J'ai continué de me former en parallèle de mon travail, et ai obtenu des CAP : en bijouterie et en broderie main.

Fermer le menu
×
×

Panier